Catégories

Comment recycler les déchets alimentaires ?

Comment recycler les déchets alimentaires ?

Quels sont les déchets organiques  ? Fondamentalement, il s’agit d’ déchets fermentables , en d’autres termes, qui peuvent pourrir : des résidus d’origine animale ou végétale qui sont dégradés par des micro-organismes. Déchets verts des jardins, de l’agriculture, des restes de cuisine… Ils sont facilement transformable en engrais, compost ou gaz  : il est donc essentiel de les recycler.

Recycler les déchets organiques pour fabriquer des engrais

À la maison ou chez les professionnels, il est essentiel que les déchets verts, ou les déchets organiques, n’arrivent pas dans le bac « tout à fait ». En effet, déchets organiques Une mauvaise gestion peut causer des nuisances : mauvaises odeurs dues à la pourriture, pollution du sol, transmission de maladies… S’ils sont incinérés, ils produiront des gaz à effet de serre. Plus que les déchets, il est, cependant, matières premières précieuses  : bien recyclés, ils peuvent produire de l’énergie ou enrichir la terre .

A voir aussi : Comment remplacer le rouleau à gazon ?

Qu’est-ce que le bio déchets ?

Il y a plusieurs familles nombreuses :

  • Le déchets végétaux ou déchets verts  : tonte de gazon, sous-produits agricoles, déchets d’élagage…
  • Le déchets de cuisine  : peelings, restes alimentaires, produits périmés…
  • Le sous-produits animaux  : os, sang, excréments…
  • Certains papier et carton sale.

La production de déchets organiques ou les biodéchets concerne à la fois des particuliers et des professionnels. De nombreux secteurs sont concernés : l’agriculture bien sûr, mais aussi l’industrie agroalimentaire, la restauration (déchets alimentaires), les communautés (jardins publics, espaces verts…), etc.

A voir aussi : Pourquoi acheter un salon de jardin en résine tressée ?

L’Ademe a calculé que le production annuelle de biodéchets en France est estimée à 22,1 millions de tonnes (1). Plus des 2/3 de ces déchets organiques sont produits par les ménages, et 21 % proviennent d’industriels. La restauration est l’un des plus grands producteurs de déchets organiques , avec 900 000 tonnes de biodéchets produits par an.

Chacun, à sa propre échelle, peut agir pour faciliter recyclage des déchets organiques .

Particuliers : Recycler les déchets organiques par compostage

Parmi les ménages, on estime que les déchets organiques représentent un tiers du poids des ordures . Des déchets qui ne doivent pas se retrouver dans la poubelle ! La façon la plus simple de les recycler est de compostage pour enrichir les sols.

Un compost dans le jardin ©Evan Lorne

Dans un premier temps, il est essentiel de réduire les déchets à la source. Pour réduire sa production de déchets organiques , il est nécessaire d’agir sur le déchets alimentaires . Nous achetons au mieux, nous cuisinons des restes ou des peelings, nous surveillons les dates d’expiration… Il existe plusieurs façons de réduire le gaspillage alimentaire à la maison.

Ensuite, il est nécessaire de trier ses déchets organiques afin qu’ils soient correctement recyclés. Selon votre lieu de résidence, vous avez différentes façons de pratiquer le recyclage de vos biodéchets :

  • le Collecte des biodéchets porte à porte avec des poubelles dédiées ;
  • le compostage collectif au pied du bâtiment ou dans les jardins (pour les villes) ;
  • compostage individuel dans son jardin ;
  • animaux de compagnie (chiens, lapins, poulets…) ;
  • compostage intérieur : lumbricompost ou bokashi.

Ce sont les principales façons de recycler les déchets organiques pour les individus. Il y en a d’autres, comme micro-méthanisation , mais ils restent très minoritaires.

Quels déchets organiques recycler ?

Selon le mode de tri de votre biodéchets , les instructions de tri varieront légèrement. L’idéal est de vous renseigner auprès de votre communauté ou sur Internet pour savoir ce que vous pouvez composer. Le déchets animaux , tel en tant qu’os, ne sont pas tolérés partout en raison du risque de croissance des ravageurs ou de transmission de maladies.

Cependant, ici, fondamentalement, ce qui peut être mis au compost  :

  • Le peelings fruits et légumes, trognons…
  • Le tondeuses ou les déchets provenant de plantes d’intérieur ;
  • coquilles d’œufs écrasées ;
  • Le restes de nourriture (féculents, légumes cuits…) avec ou sans viande ;
  • Journaux ou cartons coupés en petits morceaux.

Ces déchets organiques, s’ils sont correctement triés et stockés, se décomposent et produire du compost , qui enrichit le sol. La matière organique revient alors à la terre : nous reproduisons les systèmes naturels de décomposition, comme dans la forêt avec de l’humus ! C’est le destin idéal pour vos déchets organiques. Le compost produit peut donc être déposé dans votre jardin, dans vos plantes vertes ou sera utilisé pour nourrir les communautés si votre municipalité a mis en place un système de recyclage des biodéchets.

Le recyclage des déchets verts est-il obligatoire ?

Malgré les enjeux importants en termes de réduction des déchets, le recyclage des déchets organiques reste facultatif : il dépend de la volonté des individus ou des municipalités de mettre en place un système de compostage. Certaines communes, comme Lille ou Bordeaux, ont mis en place un système séparé de collecte des biodéchets . D’autres communes telles que Toulouse favorisent le compostage collectif ou mettre à disposition compositeurs individuels . D’autre part, d’ici 2025, tous les individus devront disposer d’une solution de tri des biodéchets (2).

Recycler les déchets verts et les déchets organiques pour les professionnels

Les professionnels, que ce soit des agriculteurs, des jardiniers, de l’industrie alimentaire ou des restaurateurs, sont également grands producteurs de déchets organiques . Celles-ci sont assujetties à d’autres types de lois que les particuliers. Certains d’entre eux sont obligés de trier et de recycler leur les biodéchets. Pour d’autres, comme pour les agriculteurs, cela va sans dire. Ainsi, dans l’agriculture biologique et la permaculture, compostage fait partie intégrante des principes du travail du sol et de la culture. Le matière organique doit retourner sur la terre pour l’enrichir.

Qui doit trier ses biodéchets ?

Le tri des biodéchets à la source , pour les professionnels (à l’exclusion des agriculteurs), est devenue obligatoire pour les grands producteurs. Depuis le 1er janvier 2016, ceux qui produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an doivent les récupérer. Cela concerne principalement les marchés extérieurs, les plus grandes cantines ou restaurateurs, les supermarchés et les entreprises d’espaces verts.

Restaurants, grands producteurs de déchets organiques © Ratchanee Sawasdijira

Pour les professionnels, il existe deux principaux modes de recyclage des déchets organiques : compostage industriel ou le méthanisation . Le compostage est un processus appelé aérobie (avec de l’oxygène), et la méthanisation est une méthode anaérobie (sans oxygène).

Solutions de recyclage des déchets organiques pour les professionnels

Avec le compostage industriel, les déchets sont triés, non conditionnés pour produits alimentaires expirés et écrasés, et placés dans des piles ou dans des silos. Ils sont autorisés à fermenter entre six et dix mois, ventilés et mélangés régulièrement pour éviter la formation de poches de gaz. Les bactéries, les vers et le présent vont décomposer la matière organique , pour le transformer en compost .

Si le compost est bien équilibré, le compostage industriel n’émet pas de mauvaises odeurs. À la fin du processus, un terre noire et granuleuse  : un matériau riche vendu pour les jardins privés ou les agriculteurs.

Le compostage industriel peut être couplé avec méthanisation  : c’est un processus qui se transforme en énergie (gaz) en matière organique décomposition. Contrairement au compostage, il peut fonctionner même avec du liquide ou matière organique déséquilibrée. Les déchets sont enfermés dans des réservoirs scellés digesteurs , où ils fermentent en l’absence d’oxygène. Après un mois, nous obtenons un gaz , et un résidu organique appelé digestat, qui peut également être utilisé engrais. Les gaz produits peuvent être utilisés dans le chauffage ou les transports publics, par exemple.

  • 6 erreurs à éviter pour un compost parfait
  • Lisez aussi :

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Concept de recyclage des déchets organiques et compostage —© Lightspring

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons