Catégories

Comment faire un ragréage ?

Comment faire un ragréage ?

Vous désirez aplanir ou réparer une surface du sol abimée ? Cette procédure est connue sous le nom de « ragréage ». Il ne suffit pas de verser du béton humide dans un trou dans votre allée, votre trottoir ou le sol de votre sous-sol pour obtenir une réparation durable.

Vous devez préparer les bords correctement et utiliser les bons matériaux. Les trous d’un 2 cm ou plus de profondeur nécessitent un mélange de béton avec un granulat grossier de pierre concassée, qui se lie bien au béton existant. Les trous moins profonds nécessitent un mélange de sable. Quel que soit le type de mélange que vous utilisez (les deux sont disponibles dans les centres de rénovation). Quand vous aurez assemblé vos outils et matériaux, suivez les étapes suivantes pour faire un ragréage.

A découvrir également : Comment entretenir du romarin ?

Préparation

Avant toute chose, il est nécessaire de préparer correctement la surface. Retirez toutes les zones fissurées et effritées. Sur les petites surfaces, vous pouvez le faire avec la pointe d’une truelle à usage intensif. Pour les grandes surfaces, utilisez une masse et un ciseau à froid pour casser les bords fins ou lâches. Ensuite, balayez, passez l’aspirateur ou le tuyau d’arrosage pour enlever toute la saleté et les débris jusqu’à une base solide.

Lire également : Comment reconnaître un bon jardinier paysagiste ?

Étape 1.

À l’aide d’un marteau et d’un ciseau à froid, aplanissez le fond du trou et creusez légèrement les côtés pour éviter que la pièce ne se détache. Passez l’aspirateur, puis nettoyez la zone avec de l’eau et une brosse métallique. Essuyez.

Étape 2.

Appliquez au pinceau un liquide d’adhérence pour béton, vendu en bouteilles dans les centres de rénovation.

Étape 3.

Pendant que le liquide de liaison est encore collant, mélangez le béton avec de l’eau et versez-en un peu dans le trou. Pressez-le dans les coins et contre les bords avec une truelle. Remplissez ensuite complètement le trou, en laissant un peu de matériau sur le dessus.

Étape 4.

Nivelez la pièce à l’aide d’une planche à bords droits d’au moins 30 cm de plus que la largeur du trou. Déplacez-la d’avant en arrière dans un mouvement de scie. Cela permettra également d’enfoncer le granulat et de faciliter le lissage final. Lorsque la surface perd son lustre humide et qu’elle est ferme au toucher, lissez-la avec une truelle en magnésium ou en bois, qui ne gênera pas le durcissement.

Travaillez la truelle en éventail afin d’intégrer les bords au béton existant. Répétez cette opération plusieurs fois pendant que le mélange durcit. Pour rendre la surface très lisse, utilisez une truelle en acier (illustrée) lors des derniers passages. Pour obtenir une texture, passez un balai humide sur le béton. Attendez au moins 24 heures avant de marcher sur le patch et une semaine avant de rouler dessus.

Conseil : la température du béton existant doit rester supérieure à 50 degrés pendant les 24 à 48 heures qui suivent la pose de la pièce. Plus le temps est frais, plus le temps de durcissement est long.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons