Catégories

Comment refaire l’électricité dans un vieux logement ?

Comment refaire l’électricité dans un vieux logement ?

Ce n’est pas seulement le confort qui est compromis par une installation électrique en mauvais état. Il y a un risque que la maison subisse un court-circuit.

Ses occupants pourraient même être victimes d’une électrocution. Il est donc primordial de le mettre aux normes pour préserver la sécurité de l’habitation et de ses résidents.

A lire en complément : Comment choisir son cuisiniste ?

Pourtant, la rénovation d’un réseau électrique peut être dangereuse si bien qu’il est nécessaire de suivre à la lettre les recommandations stipulées par les normes. Ce guide va donc vous aider pour savoir les techniques pour une rénovation électrique dans un vieux logement.

Les règlementations pour une installation électrique

La mise en place d’une installation électrique doit suivre la norme NF C 15-100. Respecter cette norme est une obligation que votre maison soit neuve ou ancienne.

A lire aussi : Portail en aluminium : trouvez un spécialiste sur Rouen !

Refaire l’électricité d’un vieux logement requiert d’autant plus d’attention étant donné que la structure est fragile. C’est pour cela qu’un professionnel sera la personne la plus habilité pour effectuer les travaux.

Pour réaliser une rénovation électrique, il faudra commencer par faire un bilan de l’existant. Ceci nécessite le déplacement du professionnel dans le logement afin d’évaluer l’état du réseau électrique et de la structure en générale.

A l’issue de cette visite, les travaux à entreprendre pourront être déterminés. Bien sûr, ils doivent être dans le cadre de la norme NF C 15-100.

Pour un vieux logement qui vient d’être acquis, la meilleure façon de connaître l’état du réseau, c’est par l’intermédiaire d’un diagnostic électrique. Il s’agit d’ailleurs d’un document qui est obligatoire pour mettre en vente ou en location un bien immobilier.

Les éléments à étudier dans une rénovation électrique

Pour effectuer la rénovation d’un réseau d’électricité, le professionnel doit être vigilant sur quelques éléments cruciaux.

–        Le tableau électrique

Le tableau électrique est l’élément principal qui conditionne le fonctionnement d’une installation électrique. En tenant compte de la puissance qui correspond au contrat avec le fournisseur d’électricité, il faut associer le tableau avec un disjoncteur de branchement.

Les différentes rangées du tableau électrique doivent ensuite être organisées en attribuant à chacune un disjoncteur différentiel de 30 A. Notons qu’il vous faut au minimum 3 rangées pour une maison qui mesure entre 35 et 100 m².

Du fait que de nombreuses maisons anciennes ne sont pas reliées à la terre, il est nécessaire d’intégrer une prise de terre. Pour ce faire, un piquet devra être installé dans la cave. Celui-ci sera par la suite relié au tableau électrique par l’intermédiaire d’un bornier terre.

Du reste, vous devez introduire au moins deux prises de terre. L’une sera pour les appareils électroménagers alors que l’autre va accueillir un parafoudre si besoin.

–        Les équipements électriques (Prises et interrupteurs)

Le professionnel va se référer sur le bilan de l’expertise pour déterminer s’il doit ajouter ou non des interrupteurs et des prises. Dans le cas où vos travaux de rénovation touchent une grande partie de la pièce, il sera peut-être nécessaire de déplacer certains équipements électriques.

Quoi qu’il en soit, la norme NF C 15-100 impose le nombre d’équipements électriques nécessaires  dans chaque pièce. A partir de ce nombre, l’ajout ne dépendra que de vos besoins.

Le niveau de difficulté pour refaire l’électricité va dépendre de la liaison à la terre. Avec une maison qui possède des équipements électriques déjà reliés à la terre, il suffit de rénover le socle et les boutons.

Mais la plupart du temps, les vieux logements ne sont pas reliés à la terre. Ce qui implique l’assemblage de chaque point d’alimentation avec un fil de terre.

Tous les branchements doivent également être vérifiés. Ces deux procédés se feront lourdement sentir au niveau du coût du chantier. Le prix peut aussi augmenter si l’expert doit intervenir sur la plâtrerie ou la peinture.

–        Le réseau de distribution du courant électrique

Les câbles dans le réseau de distribution pourraient être endommagés suite à leur usage depuis plusieurs années. Il existe deux techniques pour rénover la distribution du courant dans toutes les pièces de la maison.

La première technique consiste à faire apparaître les fils. Dans ce cas, ils seront placés sous les plinthes ou les goulottes le long du mur. Non seulement la technique des fils apparents est moins coûteuse mais elle est aussi facile à mettre en œuvre.

Par rapport à la seconde méthode, les fils seront encastrés dans le mur. Autrement dit, tout le circuit électrique est dissimulé. Ce qui implique de gros travaux de maçonnerie. Il est vrai que cette technique est plus coûteuse que la précédente mais le rendu est plus esthétique.

Le prix pour refaire l’électricité d’un vieux logement va débuter à 80 euros par m² pour une rénovation partielle. Ce prix va augmenter jusqu’à 120 euros par m² pour une réhabilitation totale ou en fonction des difficultés et des techniques d’installation.

Articles similaires

Lire aussi x