Catégories

Entretien d’une chaudière fioul : tout ce que vous devez retenir !

Entretien d’une chaudière fioul : tout ce que vous devez retenir !

Depuis les années 1950, les chaudières à bois et à charbon se sont vues remplacées par le modèle à fioul. Ces derniers sont toujours utilisés par de nombreux foyers. Néanmoins, il faut procéder à leur entretien une fois l’an. S’il est conseillé de faire appel à un professionnel, vous pourrez également réaliser l’entretien vous-même à condition d’avoir les prérequis. Pour y arriver, voici ce que vous devez savoir.

Étape 1 : Nettoyage du corps de chauffe et du foyer

Entretenir convenablement votre chaudière à fioul vous permet d’éviter d’éventuelles intoxications au monoxyde de carbone dont les effets sont variés. Dans un premier temps, vous devez commencer par le nettoyage du corps de chauffe et du foyer. Pour cela, il faudra retirer le brûleur en procédant au démontage de la trappe en acier par la suite.

A lire en complément : Maison contemporaine : quels sont les caractéristiques et les avantages ?

Il faudra également retirer la plaque d’isolation pour accéder à l’intérieur de la chaudière. Avec les nombreuses combustions, il est évident que l’intérieur soit couvert de résidus. Vous pourrez procéder au nettoyage de l’intérieur avec un aspirateur et une brosse métallique conçue à cet effet. Par la même occasion, il faudra nettoyer les différents accessoires retirés.

Étape 2 : Entretien du brûleur

Comme vous pouvez bien vous en douter, le brûleur est le dispositif qui enclenche la combustion au sein de la chaudière. À son démontage, vous devez vérifier s’il est bien fonctionnel en y recherchant d’éventuelles fuites. Vous devez également vous assurer que les électrodes sont en bon état. Nettoyez ensuite tout le dispositif en évacuant la poussière.

A lire en complément : Comment faire l’acquisition de son immobilier sans regret ultérieur ?

À présent, ce sera le tour du gicleur d’être vérifié. S’il sert à injecter du fioul dans le brûleur, son usure va dépendre de la qualité du combustible utilisé. Une fois usé, le nettoyage du gicleur ne sera plus opportun, il faudra le changer.

De même, vous devez régler l’accroche-flamme qui sert à contrôler la quantité de flamme d’air injectée dans la chaudière. Pour finir avec le brûleur, il sera nécessaire de procéder au nettoyage des filtres à fioul et des préfiltres.

Étape 3 : Nettoyage des conduits d’évacuation

À la troisième étape, il faut vérifier les conduits d’évacuation. Lorsque ceux-ci sont encombrés par exemple, il est possible que la fumée ne soit pas convoyée vers l’extérieur de façon optimale. Vous pourrez par exemple être exposé à une intoxication. Pour cela, vous devez procéder à un ramonage des conduits.

Lorsque vous faites appel à un professionnel pour l’entretien de votre chaudière à fioul, il sera nécessaire de bien définir les modalités. En effet, le ramonage des conduits n’est pas souvent inclus dans le contrat.

Étape 4 : Démarrage de la chaudière

Le démarrage de la chaudière aura pour but d’écouter son bruit émis et donc d’avoir une idée de son état de fonctionnement. Il faudra le redémarrer une fois que vous auriez remonté toutes les pièces préalablement détachées.

Après démarrage de l’équipement, le professionnel est en mesure de savoir si le dispositif fonctionne comme cela devrait l’être. En cas de dysfonctionnement, il saura l’élément qui devra être revu.

Étape 5 : L’analyse des fumées

Pour finir, la dernière étape du processus d’entretien consiste en une vérification de la qualité de la fumée. Pour cela, le taux de CO2 et de monoxyde de carbone est mesuré à l’aide d’un analyseur de fumées. Dans le cas où les taux ne correspondraient pas aux prescriptions normatives, il faudra procéder à des ajustements. C’est en cela qu’un professionnel vous sera utile.

Voilà l’essentiel à savoir sur l’entretien d’une chaudière à fioul.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons