Catégories

Ragréage fibre : comment entretenir son sol après ragréage ?

Ragréage fibre : comment entretenir son sol après ragréage ?

Dans le but d’effectuer la pose de carreaux ou simplement de donner une nouvelle allure à votre sol un peu abîmé, vous avez réalisé avec succès un ragréage fibré. Cela a consisté à utiliser un mortier à base de fibres métalliques ou minérales pour couvrir les creux et autres imperfections assez prononcés pour la réalisation d’un ragréage classique.

Maintenant que votre travail est terminé, vous aimerez savoir quelle est la conduite à tenir pour un bon entretien de votre sol au terme de cette opération. On vous en dit plus dans ce billet.

A voir aussi : Quelle sous-couche dois-je utiliser sous un panneau à clipser en PVC ?

Rappel des étapes de réalisation du ragréage : important pour un meilleur entretien post-travaux

Veillez à délimiter les zones d’intervention : pour éviter le séchage avant la fin de l’opération

Si vous avez une surface importante à ragréer, vous devez songer à délimiter les zones d’intervention. Le but ici est d’empêcher le ragréage de sécher avant que vous n’ayez terminé vos travaux. Pour effectuer la délimitation, il faut prévoir des joints de fractionnement qui vont permettre de découper la surface totale en zone plus réduite de 10 à 15 mètre carré maximum. Travailler sur des espaces plus réduits va faciliter la mise en œuvre du ragréage et par conséquent permettre que le ragréage soit réussi et qu’il résiste dans la durée.

Procédez aux finitions

L’une des méthodes d’entretien après la réalisation d’un ragréage est de poncer la surface ragrée afin d’éliminer tous les petits défauts et autres irrégularités. Pour ce qui est de la couche de finition, vous pouvez opter pour du vernis billant ou mat selon l’effet que vous recherchez. Ce vernis va également jouer le rôle de bouche-pores. La résistance des vernis utilisés va varier en fonction de l’importance du passage, qu’il soit plus ou moins intense.

A lire en complément : Pourquoi faire appel à une entreprise de peinture ?

Vous pouvez éventuellement appliquer une résine spéciale sol ; toutefois, bien que ces résines soient résistantes sur le long terme, elles seront plus sensibles à l’usure que pour un ragréage tenté. La finition peut être bouclée par l’application d’une ou de deux couches de cire pour obtenir un rendu impeccable.

Pour un bon entretien de votre ragréage, il est conseillé de ne pas vous précipiter pour remettre vos meubles en place. Cela peut s’avérer dommageable pour le support. Vous gagnerez à attendre plusieurs semaines pour le séchage soit optimal avant de replacer vos meubles.

Faites le bon choix de la matière et des teintes : l’entretien après travaux en dépend

L’entretien de votre sol après l’application d’un ragréage va dépendre du type de matière et des teintes que vous avez utilisés. En effet, votre sol pourra rapidement se détériorer dans le cas où les matières et coloris ne sont pas de bonne qualité. Dans le cas contraire, les travaux pourront s’étaler dans la durée.

Ragréage fibre comment entretenir son sol après ragréage

Astuces pour un bon entretien de votre ragréage : patientez jusqu’à séchage complet

Principe de séchage du ragréage

Lorsque vous avez terminé votre ragréage fibre, il est maintenant question de le laisser sécher avant de passer à l’étape suivante. En effet, au terme du ragréage, il se peut que vous choisissiez de poser un nouveau revêtement en replacement de l’ancien, ou alors vous laissez le sol tel quel (juste avec le ragréage fibre). Dans le cas où vous comptez procéder à la pose d’un carrelage, il faudra attendre au moins 2 heures de séchage et jusqu’à 6 heures de séchage dans la cadre de la pose d’un parquet ou d’une moquette.

Importance du séchage dans l’entretien de votre sol après le ragréage en cas de revêtement

Il est important ici de noter que le temps de séchage est un paramètre très important à prendre en compte pour vous assurer de la durabilité des travaux de ragréage. En effet, si vous ne respectez pas bien le temps de séchage en fonction du type de revêtement que vous allez poser, il se peut que l’ensemble se détériore rapidement quelque soient les mesures d’entretien que vous pourrez appliquer. Il est dès lors évident que l’entretien de votre sol après le ragréage revêt une dimension préventive.

Importance du séchage dans l’entretien de votre sol après le ragréage dans le cas où le sol est resté nu

Dans le cas où vous comptez laisser le sol à nu (c’est à dire ne pas y poser de revêtement), il est primordial de suivre quelques recommandations de professionnels pour assurer un bon entretien dudit sol. Pour ce faire, il vous est conseillé de faire passer un rouleau débulleur. Il s’agit d’un outil qui va éliminer toutes les bulles sur la surface ragrée dans le but d’obtenir un rendu parfaitement lisse. Vous n’allez pas seulement obtenir un ragréage impeccable, mais plus encore un travail qui va tenir sur le long terme.

Nous venons de constater que la majorité des méthodes d’entretien sont préventives. Il s’agit des astuces à prendre en compte lors de la mise en place du ragréage. Toutefois, il  y aussi des méthodes curatives.

En l’occurrence, vous devez rechercher ce qui a causé les fissures sur votre support afin de savoir quelles sont les mesures à mette en œuvre pour éviter que cela se répète à court ou à moyen terme. Vous contribuez ainsi à l’entretien de votre sol et en même temps à la pérennisation de l’ouvrage.

Articles similaires

Lire aussi x