Catégories

Installer une cheminée : quelles sont les questions à se poser ?

Installer une cheminée : quelles sont les questions à se poser ?

Avant de faire installer une cheminée chez soi, plusieurs questions sont à poser, car ce choix englobe plusieurs autres paramètres. Même si l’un des paramètres les plus importants reste celui du budget, il ne suffit pas d’avoir le financement pour se lancer. Il est mieux de poser un pas après l’autre pour ne pas avoir à regretter d’avoir opté pour ce moyen de chauffage. Quelles sont alors les questions à se poser avant de faire installer une cheminée ?

Quelles sont les normes à respecter ?

L’installation d’une cheminée peut demander l’initiation de travaux de grande ampleur que ce soit dans une maison ou un appartement. La loi impose donc le respect d’une certaine réglementation, surtout lorsqu’il s’agit d’appartement. Ces normes peuvent différer d’une ville à une autre. Il est donc conseillé de se rapprocher de la Mairie concernée pour se renseigner. Hormis la Mairie, il est judicieux de se rapprocher également des copropriétaires si vous vivez dans une copropriété. En effet, l’installation de la cheminée demandera l’utilisation de certaines parties communes de la maison.

A découvrir également : Véranda en kit : utilité et avantages

Rappelons aussi que vous devez veiller à faire appel à un installateur de cheminée compétent et expérimenté. Il est important que ce dernier connaisse les normes pour réaliser une installation qui ne vous met pas en danger et qui n’est pas en contradiction avec l’exigence.

Quel type de cheminée choisir ?

Un large choix de cheminées s’offre à vous sur le marché. Il vous suffira d’opter pour celui qui cadre le mieux avec vos besoins. Vous avez le choix entre :

Lire également : Pourquoi choisir une extension en bois ?

  • la cheminée à foyer ouvert ;
  • la cheminée à foyer fermée ou à insert.

La cheminée à foyer ouvert

Dans la plupart des cas, la cheminée à foyer ouvert est choisie pour chauffer seulement une pièce spéciale dans une maison. Il n’est pas conseillé de la choisir comme moyen de chauffage pour toute une maison. La raison derrière est que ce type de cheminée laisse échapper une grande quantité de l’énergie produite. La cheminée à foyer ouvert n’a pas un très haut rendement. Cependant, elle est idéale pour chauffer une pièce en particulier, peut-être un bureau ou encore le salon.

La cheminée à foyer fermé ou à insert

Ce type de cheminée est celui qui propose le plus haut niveau rendement. Elle peut servir à chauffer aussi bien toute une maison qu’une seule pièce. La présence de l’insert fait que l’énergie n’est pas perdue et est équitablement redistribuée.

Quel combustible choisir ?

Le bois, les granulés, le gaz, le fioul et l’éthanol sont autant de combustibles que vous pouvez choisir. Le mieux est de choisir le combustible que vous pouvez trouver facilement près de chez vous et qui entre aussi dans votre budget. Généralement, le bois et les granulés se trouvent facilement dans le commerce et sont moins cher comparés aux autres combustibles.

Quel budget prévoir ?

Le budget à prévoir dépendra du type de cheminée que vous avez choisi. Si vous optez pour une cheminée classique construite du tout autour, alors vous devez prévoir au moins 5 à 6 000 €. Pour une cheminée moderne, il vous faudra entre 1000 et 5 000 €.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une cheminée traditionnelle versus une cheminée à insert ?

Lorsqu’il s’agit de choisir entre une cheminée traditionnelle et une cheminée à insert, vous devez prendre en compte les avantages et les inconvénients de chaque option. La cheminée traditionnelle offre un charme indéniable avec son foyer ouvert qui permet d’apprécier pleinement le crépitement des flammèches dansant joyeusement. Elle crée une atmosphère chaleureuse et conviviale, propice aux moments de détente et de relaxation. La présence d’une véritable cheminée peut valoriser votre habitation sur le marché immobilier.

La cheminée traditionnelle comporte aussi quelques inconvénients qu’il ne faut pas négliger. Elle a tendance à être moins performante en termes de rendement énergétique par rapport à une cheminée à insert. De plus, le foyer ouvert peut causer des problèmes de sécurité, notamment en ce qui concerne les étincelles et les risques d’incendie. Enfin, l’entretien d’une cheminée traditionnelle peut être plus contraignant, nécessitant un ramonage régulier pour éviter les accumulations de suie et les risques de pollution.

En revanche, la cheminée à insert présente des avantages indéniables. Elle est plus efficace en termes de chauffage, permettant de mieux contrôler la diffusion de la chaleur dans la pièce. De plus, elle offre une meilleure sécurité, grâce à sa porte en verre qui empêche les étincelles de s’échapper. Enfin, l’entretien d’une cheminée à insert est généralement plus facile, avec des systèmes de nettoyage facilitant l’élimination des cendres et des résidus.

Quelle est l’importance de l’entretien et de la sécurité d’une cheminée ?

L’entretien et la sécurité d’une cheminée sont des aspects essentiels à prendre en compte lors de son installation. En effet, négliger ces deux paramètres peut entraîner des conséquences graves pour votre foyer et votre sécurité.

Parlons de l’importance de l’entretien régulier d’une cheminée. Une cheminée en bon état nécessite un entretien périodique afin d’éliminer les résidus accumulés tels que la suie, les cendres et autres dépôts qui peuvent obstruer le conduit. Un ramonage annuel est recommandé pour garantir une évacuation optimale des fumées et prévenir tout risque potentiel d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

En plus du ramonage, vous devez vérifier régulièrement l’état du revêtement intérieur de la cheminée ainsi que celui du joint entre le foyer et le conduit. Des fissures ou un joint abîmé peuvent causer des problèmes tels que des infiltrations d’air froid ou même une propagation incontrôlable des flammèches dans votre habitation.

Il est crucial de souligner l’importance associée à la sécurité lorsqu’il s’agit d’une cheminée. La première chose à faire est bien entendu de respecter les normes en vigueur concernant l’installation : distance minimale par rapport aux matériaux combustibles adjacents, ventilation adéquate, protection thermique autour du conduit… Tous ces éléments sont primordiaux pour assurer une utilisation sans danger.

Une autre mesure importante consiste à équiper votre cheminée d’un dispositif de protection contre les étincelles, comme un pare-feu ou une plaque en verre. Ces équipements permettent de prévenir tout risque d’incendie causé par des particules incandescentes.

Articles similaires

Lire aussi x