Catégories

Chiendent : comment s’en débarrasser ?

Chiendent : comment s’en débarrasser ?

La présence du chiendent constitue une mauvaise nouvelle pour les jardiniers du fait que cette espèce sauvage est difficile à éradiquer. En effet, il est doté de rhizomes, un réseau dense et étendu de racines souterraines qui le font pousser rapidement et qui le rendent résistant aux désherbants. De plus, les moindres graines pulvérisées sur la terre le font propager rapidement. Ainsi, comment se débarrasser efficacement du chiendent ? Voici les meilleures méthodes.

Comment reconnaître le chiendent ?

Il s’agit en effet d’une plante vivace herbacée se déclinant sous de nombreuses espèces. Il fait partie de la famille des Poacées. L’espèce la plus redoutable est le chiendent officinal, appelé également chiendent commun, dans la mesure où il est le plus répandu et aussi le plus invasif.

A lire également : Pourquoi mon Altea ne fleurit pas ?

La taille du chiendent est souvent autour de 30 cm et peut aller jusqu’à 1 m. Quand son feuillage est jeune, celui-ci est assez velu. Quand il grandit, ses feuilles deviennent plus longues, plus dures et plus fines. Elles deviennent également plus pointues au bout, d’où l’appellation « dent de chien » ou « chiendent ».

Vous reconnaissez facilement cette espèce sauvage par ses auricules entourant la tige à la base du limbe. Le chiendent est aussi facile à distinguer par ses racines constituées de longs rhizomes blancs dotés de nombreuses ramifications. Cela explique pourquoi cette graminée se prolifère rapidement et est difficile à éradiquer.

A voir aussi : Quels sont les criteres a prendre en compte pour son carrelage exterieur ?

Comment éradiquer efficacement le chiendent ?

Si la présence du chiendent dans le jardin ou dans le potager constitue un véritable cauchemar, c’est parce que la moindre graine qui tombe sur la terre ou la moindre racine peut la faire pousser en très peu de temps. Le désherbage thermique est aussi parfois utilisé, une technique qui ne fait que favoriser le développement de la plante. Alors, quelles sont les techniques efficaces pour s’en débarrasser complètement ?

Le désherbage manuel

Pour désherber manuellement le chiendent, évitez d’utiliser le motoculteur puisque celui-ci risque de briser les rhizomes et entraîner la repousse de l’espèce sauvage. Il convient plutôt de se servir d’une grelinette. Celle-ci va extirper les rhizomes sans qu’elle fasse retourner le sol.

Après que le chiendent et ses racines sont extirpés, vous n’avez qu’à les mettre aux rayons de soleil afin qu’ils puissent se faner et mourir. Une fois desséchés, mettez-les dans un sac plastique et envoyez-les à la déchetterie. Pour éviter que les graines se répandent, évitez de les mettre dans un bac à compost.

La tâche la plus difficile est d’enlever le chiendent envahissant la pelouse. L’utilisation d’un désherbant chimique ne convient pas ici au risque d’éliminer aussi le gazon. Dans ce cas de figure, le désherbage manuel reste la meilleure solution. Le procédé est cependant loin d’être facile à réaliser.

Le désherbage par solarisation

Il existe une autre technique implacable pour se débarrasser définitivement du chiendent : le désherbage par solarisation. Cela consiste à le priver de sa première source d’énergie, à savoir la lumière. Pour ce faire, couvrez la surface à désherber à l’aide d’une couche épaisse de paille, de cartons, d’une bâche ou d’un vieux tapis. Assurez-vous que les bords du matériel couvrant soient bien enterrés dans le sol afin d’empêcher la lumière de pénétrer. Puis mettez au-dessus des pierres lourdes afin de plaquer la bâche, le tapis ou le carton. Attendez six mois pour obtenir un bon résultat. Le chiendent ne résistera pas à l’absence de rayons de soleil. Il va mourir petit à petit. Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’appliquer le désherbage par solarisation après un arrachage manuel.

Le désherbage chimique

Si aucune des solutions proposées précédemment ne vous convient, rien ne vous empêche de vous servir d’un désherbant chimique. Dans ce cas de figure, servez-vous d’un désherbant chimique, comme le glyphosate. 1 litre de ce produit permet de désherber 1 000 m² de terrain. Pour procéder, attendez que la hauteur du chiendent arrive jusqu’à 15 cm (pas plus pour éviter l’apparition des graines). L’idée est d’offrir plus de prise au produit. Puis protégez vos mains à l’aide des gants de jardin. Puis suivez les indications du fabricant pour diluer le produit. Mettez ensuite le désherbant dans le pulvérisateur puis appliquez sur toute la surface à traiter.

Quelles astuces pour prévenir la repousse du chiendent ?

Désherber un jardin n’est pas une mince affaire. Il vaut mieux ainsi prévenir que guérir. Pour éviter que le chiendent repousse, autant de solutions s’offrent à vous.

Si vous choisissez d’abord un désherbage manuel, assurez-vous que les rhizomes ne sont pas cassés pour éviter la reprise de cette plante. Pour plus d’efficacité, réalisez l’opération à la fin de l’été puisque lors de cette période, le chiendent devient plus vulnérable.

Par ailleurs, pour éradiquer le chiendent, choisissez le moment où il ne monte pas encore en graines afin d’éviter la dispersion de ces dernières. Enfin, le fait de planter certaines fleurs vous aide à prévenir la repousse du chiendent puisque leurs racines produisent des substances toxiques. Vous pouvez, par exemple, planter des soucis, des œillets d’Inde ou encore des roses d’Inde.

Articles similaires

Lire aussi x