Catégories

Qui doit entretenir le chauffe-eau ?

Qui doit entretenir le chauffe-eau ?

Une maison ou un appartement en location est considéré comme décent lorsqu’on y trouve un certain nombre d’accessoires comme le chauffe-eau. Cependant, il est légitime de se demander celui qui doit se charger de son entretien. Les responsabilités du locataire et du propriétaire sont clairement spécifiées par la loi. Découvrez ici un tour d’horizon sur le sujet.

Entretien du chauffe-eau : une responsabilité qui incombe au locataire

Contrairement à ce que vous pourriez croire, les travaux d’entretien incombent généralement au locataire. Par ailleurs, il faut partir du fait qu’il existe différents types de chauffe-eau. Dès lors, l’implication du locataire peut être réduite selon les cas.

Lire également : Isolation Grenier : comment isoler son grenier ?

Cas des chauffe-eau électriques

Selon le modèle de chauffe-eau qui équipe ses locaux, le locataire n’est pas légalement tenu d’assurer l’entretien du dispositif. C’est le cas par exemple du chauffe-eau électrique. La Cour de cassation précise que le locataire n’a pas d’entretien à réaliser sur ces modèles.

Cas des chauffe-eau à gaz

Si le locataire n’est pas légalement tenu d’entretenir le chauffe-eau électrique, on ne peut en dire autant sur les chauffe-eau à gaz. En effet, il a l’obligation d’entretenir les modèles à gaz. Dans ce cas, l’entretien consiste à réaliser des essais de bon fonctionnement et à remplacer les accessoires au besoin.

Lire également : Comment refaire l'électricité dans un vieux logement ?

Le locataire doit également contrôler la sûreté des composantes qui assurent la régulation de la température. De plus, il doit vérifier si le chauffe-eau respecte les réglementations en vigueur.

Cas des modèles solaires

Si le logement loué est équipé d’un chauffe-eau solaire, l’entretien sera aussi assuré par le locataire. Ici, il se chargera par exemple d’épousseter les panneaux ou de s’assurer que des obstacles ne bloquent pas les rayons solaires qui doivent leur parvenir.

Qu’en est-il de la responsabilité des propriétaires ?

Les propriétaires ne sont généralement pas impliqués dans les travaux d’entretien courant qui sont réservés aux locataires. Ils doivent par contre assurer les réparations des différents dispositifs. Toutefois, le propriétaire peut se désolidariser des réparations si le locataire n’a pas assuré l’entretien requis.

De même, le locataire peut être contraint de supporter les réparations si le dispositif a été volontairement dégradé par celui-ci.

Faire appel à un professionnel : une modalité importante

Même si l’entretien du chauffe-eau paraît banal, il est recommandé de faire appel à un professionnel agréé pour profiter d’un accompagnement sur mesure. Ce dernier vous fournira une attestation d’entretien que vous pourrez présenter en cas de besoin.

Retenez que lorsque l’équipement tombe en panne, le propriétaire doit procéder aux réparations. Mais avant, vous devez lui présenter une attestation qui justifie que vous avez entretenu le dispositif. Autrement, vous devez supporter les charges inhérentes à la réparation. Il faut donc forcément faire appel à un professionnel pour éviter toute mauvaise surprise.

Par ailleurs, la qualité de l’accompagnement dont vous profiterez dépendra de l’expérience du professionnel. C’est alors un critère de choix dans votre démarche de sélection. En dehors de l’expérience, les certifications sont importantes. Elles témoignent de la maîtrise des règlements en vigueur par le spécialiste.

Quel est le coût d’un entretien ?

entretenir le chauffe-eau

L’entretien du chauffe-eau impliquera un montant qui variera forcément suivant de nombreux critères. Dans un premier temps, il peut dépendre de l’envergure des opérations d’entretien. Plus les travaux sont complexes, plus le montant pourrait être élevé.

Il faut également tenir compte de la distance qui sépare votre domicile de la structure d’entretien. Si le professionnel vient de loin, il peut vous faire supporter le coût du transport. Pour finir, le prix des réparations dépendra du type de chauffe-eau dont vous êtes équipé.

L’entretien d’un modèle électrique peut vous coûter entre 100 et 200 euros. Ce montant sera le même dans le cas d’un modèle à gaz. Pour entretenir un chauffe-eau thermodynamique, comptez en moyenne 200 euros.

Les modèles solaires sont les plus onéreux en entretien. Dans leur cas, vous pourrez débourser entre 150 et 300 euros.

Quelles aides pour l’entretien des chauffe-eau ?

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, l’État offre différentes aides. Toutefois, il n’existe pas d’aides pour assurer les travaux d’entretien. Elles ne sont offertes que pour des travaux de rénovation. Dès lors, vous pourrez profiter de ces subventions dans le cas où vous souhaiteriez changer votre chauffe-eau. Cependant, il faut que la maison soit âgée d’au moins 2 ans pour être éligible aux aides proposées.

Articles similaires

Lire aussi x