Catégories

Bris de glace : comment réagir ?

Bris de glace : comment réagir ?

Le bris de glace est une situation courante, mais stressante à laquelle de nombreux propriétaires peuvent être confrontés à un moment donné. Que ce soit à la suite d’un accident, d’un acte de vandalisme ou même d’une intempérie violente, cela peut susciter une sensation de vulnérabilité et d’inconfort. Comment faut-il réagir face à un bris de glace ?

Sécurisez la zone à proximité de la vitre cassée

Dès que vous constatez un bris de glace, la première chose à faire est de sécuriser la zone. Cette disposition est particulièrement importante si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie. Ceux-ci pourraient être attirés par les morceaux de verre cassé et se blesser en s’approchant du vitrage endommagé. Éloignez-les de la zone concernée et bloquez l’accès si nécessaire.

A lire en complément : Assemblage bois sans vis : techniques et astuces pour une fixation solide

Ensuite, munissez-vous de gants de protection pour éviter de vous couper avec les bords tranchants du verre brisé. Ramassez délicatement les morceaux de verre et placez-les dans un contenant résistant. Si le bris de glace s’est produit à l’extérieur, assurez-vous de baliser la zone pour avertir les passants du danger potentiel.

Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel, si vous souhaitez vous renseigner sur les dispositions à prendre. En attendant l’intervention d’un vitrier, utilisez du ruban adhésif, du carton ou du plastique pour isoler la vitre cassée.

A lire aussi : 3 faits à savoir sur l'utilisation du madrier

bris de glace vitre vitrier verre fenêtre artisan vitrine porte

Faites appel à un vitrier agréé

Après avoir sécurisé la zone, l’étape suivante consiste à faire appel à un vitrier agréé. Il s’agit d’un artisan qualifié qui pourra réparer ou remplacer la vitre endommagée dans les meilleurs délais. En effet, tenter de réparer soi-même la vitre cassée peut entraîner des risques supplémentaires et une installation incorrecte pourrait aggraver les dommages. Recherchez de ce fait un vitrier expérimenté et reconnu pour bénéficier d’un travail de qualité, réalisé dans les normes de sécurité requises.

Avant de choisir celui-ci, prenez le temps de comparer les prix et les services offerts. Demandez des devis détaillés pour vous assurer de ne pas être confronté à des coûts cachés ou à des dépenses excessives. Un bon vitrier pourra vous conseiller sur le type de verre adapté à votre situation, que ce soit pour remplacer une fenêtre domestique ou un pare-brise de voiture.

Déclarez le sinistre à votre assurance

La plupart des contrats d’assurance habitation ou automobile couvrent généralement les bris de glace. Toutefois, il est important de vérifier les termes et les conditions de votre police d’assurance spécifique. Si la réparation ou le remplacement de la vitre cassée est couvert par celle-ci, déclarez le sinistre dès que possible. Il s’agit d’une démarche obligatoire pour bénéficier de la garantie bris de glace. Celle-ci couvre les dommages causés aux vitres, aux miroirs, aux vérandas ou aux baies vitrées.

Contactez de ce fait votre compagnie d’assurance et expliquez la situation en fournissant tous les détails nécessaires. Précisez la date, l’heure et les circonstances du bris de glace. Les conseillers vous guideront sur la marche à suivre. Ils vous informeront des démarches à entreprendre pour obtenir le remboursement ou la prise en charge des frais de réparation.

Notez toutefois que vous disposez le plus souvent d’un délai de cinq jours ouvrés pour déclarer le sinistre, sauf en cas d’événement climatique exceptionnel. De plus, il se peut que vous ayez à payer une franchise, selon votre contrat ou l’ampleur des dégâts.

Articles similaires

Lire aussi x