Catégories

Comment améliorer l’isolation de sa maison

Comment améliorer l’isolation de sa maison

baromètre Qualitel . Pourtant, ces ennuis peuvent être résolus en renforçant l’isolation acoustique de la maison. Mais avant d’agir, il est important d’identifier l’origine et le type de bruit. Près d’un Français sur 4 souhaite changer de logement dans les 3 prochaines années, dont 16% est dû à un problème de bruit, selon le

Les différentes étapes pour isoler correctement

Avant de commencer le travail, il est essentiel de déterminer avec précision le type et l’origine du bruit qui affecte négativement votre confort. Vous pourrez ensuite identifier les murs de la maison à isoler et reconnaître la nature de celle-ci (brique, béton, cloisons, planchers en bois, etc.) pour choisir l’isolation acoustique la plus appropriée.

A voir aussi : Que faut-il vérifier avant d'acheter sa maison ?

Quelle mesure et quel type de bruit ?

Après avoir dormi, vos enfants sont réveillés par les sons de la vie quotidienne dans lesalons dans la maison ? Entendez-vous vos voisins d’en haut entrer dans leur appartement ? Il est nécessaire d’identifier ces bruits nocifs et de mesurer leur volume sonore pour fournir une solution d’isolation acoustique appropriée.

Il y a 3 grands types de bruit qui peuvent affecter votre confort et celui de vos proches au quotidien :

A voir aussi : Conseils pour faire construire sa maison

  • Bruits aériens : Étendez dans votre maison à travers les fenêtres, les portes ou la ventilation. Ils peuvent venir de l’extérieur, comme la circulation routière, ou de l’intérieur, comme la télévision.
  • Bruits d’impact : propagation à travers la structure du bâtiment par vibration. Il s’agit souvent de tomber ou de déplacer des objets, du bruit des
  • marches… Bruits de l’équipement : De nombreux appareils ou systèmes peuvent émettre du bruit, comme la chaudière, la tuyauterie, l’ascenseur, etc.

En ce qui concerne le volume du son, par exemple, une coche de l’horloge représente20dB. Un lave-vaisselle de travail émet 60 dB. Le passage d’un train mesure 80 dB. Alors que le décollage d’un aéronef est estimé à 140 dB. Un bruit est appelé « très bruyant » de 70 dB.

Quelle solution d’isolation acoustique à considérer ?

Indépendamment du bruit, les matériaux d’isolation thermique ont souvent un impact sur la propagation du bruit, en raison de leur composition. En raison de la loi de la masse, plus la densité d’un matériau est grande, plus il réduira le bruit.

Pour mesurer la performance des matériaux, les éléments suivants sont utilisés :

  • l’ indice Rw qui doit être le plus élevé
  • de

  • l’indice Lw pour le bruit de choc l’indice Aw correspond à
  • l’absorption du matériau

Isolation des murs et des

cloisons Pour plus de simplicité, installez des panneaux sandwich entre deux partitions ou des contre-partitions de maçonnerie. Il est aussiVous pouvez utiliser l’isolation placée sur un cadre métallique et des plaques de plâtre.

Isolation du sol

Installez un revêtement tel qu’un tapis épais ou un parquet flottant. Pensez aussi aux plafonds suspendus avec une isolation qui va briser la propagation des ondes sonores. Les plaques flottantes comprennent également une couche isolante, avec des performances très élevées, mais nécessitent un travail intensif.

Isolation de la menuiserie

Il est impératif d’avoir des fenêtres et des portes en bon état. Choisissez un double vitrage asymétrique ou renforcé, avec une performance sonore supérieure (supérieure à 35 dB). Donner également la préférence aux châssis disjoints qui limitent la propagation du bruit d’air.

[ Focus] Tous les nouveaux bâtiments doivent être conformes aux normes qui définissent les performances acoustiques requises. Demandez-vous avant d’envisager un emploi.

[Conseil professionnel] Appelez un professionnel pour configurer simultanément l’isolation acoustique et thermique, ce qui améliorera votre confort.

Article rédigé par Marie DUBUC en novembre 2017 et mis à jour en avril 2019.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons