Catégories

Comment bien aménager un logement pour les personnes handicapées ?

Comment bien aménager un logement pour les personnes handicapées ?

Une personne handicapée doit vivre dans une maison qui tient compte de cette particularité. Dans le cas contraire, elle court de nombreux risques au quotidien.

L’aménagement d’un logement pour les personnes handicapées leur permet de bénéficier d’un meilleur confort.

Lire également : Comment résilier son assurance habitation chez AMF Assurances

Elles peuvent ainsi être plus autonomes au quotidien, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur.

Bien entendu, l’aménagement devra tenir compte de la nature du handicap. Comment faut-il s’y prendre ?

A lire aussi : Les moyens simples de reduire votre facture d'electricite

Le monte-escalier

Il s’agit d’un dispositif installé dans les escaliers pour permettre à la personne handicapée de se déplacer.

Le fonctionnement est rendu possible par des batteries dont le chargement se fait sur secteur. Vous pouvez même consulter un avis à propos d’handicare pour en savoir plus sur le sujet.

L’installation de rails est faite tout au long des marches, ce qui facilite le déplacement du monte-escalier. Des télécommandes facilitent la mise en marche le dispositif pour se déplacer.

Le choix d’un monte-escalier doit se faire en fonction de la configuration du logement. L’idéal serait de faire appel à des spécialistes pour que sa mise en place soit bien réalisée.

La chambre

Toutes les pièces d’une maison doivent être aménagées en tenant compte de la personne handicapée qui y vit.

La chambre ne fait pas exception, et son aménagement doit être optimisé pour favoriser l’autonomie. L’installation d’un lit médicalisé peut être faite pour faciliter les transferts.

La hauteur peut être réglée, ce qui entoure le transfert de plus de sécurité. Les probabilités de se blesser sont énormément réduites.

Vous pouvez aussi bénéficier d’une allocation aux adultes handicapés (AAH) pour aménager le logement. D’autres solutions comme :

  • Une barre de lit ;
  • Une échelle ;
  • Des rehausseurs de pieds pour les lits non médicalisés ; peuvent être envisagés.

Les sols doivent être dépourvus de tapis pour ne pas occasionner des chutes.

La salle de bain

Dans un logement aménagé pour les personnes handicapées, la douche doit disposer d’un muret.

Il permettra ainsi une assise plus facile. Au besoin, vous pourriez aussi envisager l’installation d’une chaise de douche.

Elle permettra à la personne handicapée de moins ressentir la fatigue, tout en limitant les risques de chute.

Vous pouvez aussi opter pour une barre d’appui à fixer sur le mur. Ainsi, le franchissement de la marche dans la douche sera plus facile.

Dans le commerce, il est également possible de se procurer des barres d’appui dotées de ventouses.

Vous n’aurez ainsi pas besoin de réaliser des trous dans les murs. Toutefois, assurez-vous que l’installation est bien faite et que les fixations sont solides.

Les w.c.


L’installation des barres d’appui
facilitera l’appui de la personne handicapée pour faire ses besoins. Il est par exemple possible de mettre en place un cadre de w.c..

Il se met autour de l’équipement et peut aussi inclure un siège rehausseur. De cette façon, la hauteur des toilettes peut être accrue pour simplifier le mouvement.

Comment faire avec une porte qui s’ouvre à l’intérieur ? Vous pouvez la remplacer par une autre qui s’ouvrira à l’extérieur.

Cela permet de gagner plus de place, pour installer du matériel d’aide à la mobilité.

Articles similaires

Lire aussi x