Catégories

Comment choisir son poseur de parquet 

Comment choisir son poseur de parquet 

Comme tout autre corps d’état, la pose du parquet est une partie très importante et délicate de la construction. Elle fait en effet partie des travaux de finition et se  doit d’être bien réalisée pour apporter plus d’esthétique au bâtiment. De ce fait, il est important de choisir un parqueteur professionnel pour espérer avoir un résultat satisfaisant. IL existe plusieurs critères spécifiques au choix d’un bon poseur de parquet.

Une solide expérience

Contrairement à ce que l’on peut penser, la pose de parquet n’est pas un exercice facile. D’ailleurs pour devoir être confirmer à une tâche, chaque parqueteur professionnel doit présenter ses références et ses aptitudes dans le domaine. Ceci permet  en effet d’évaluer sa capacité à réaliser le chantier qui lui est proposé. En effet, tout projet de bâtiment dans sa globalité, possède un cahier de charge. C’est un document qui décrit avec exactitude les tâches assignées à chaque corps d’état, dont celle du parqueteur. Seul un poseur de parquet qualifié peut ainsi décoder les différentes étapes afin de mener à bien la réalisation.

Lire également : Comment utiliser la couleur taupe dans une chambre ?

Une estimation fiable

En plus d’une solide expérience, un poseur de parquet qualifié laisse pressentir du professionnalisme dans ses actions contrairement à un simple bricoleur. L’une des preuves de son habileté est l’élaboration d’un devis détaillé fiable contenant les types de matériaux à utiliser, les prix et même le coût pour chaque étape de travail. Allant du ragréage jusqu’à l’entretien en passant par la pose des lames et les finitions. L’avantage avec cette estimation est qu’elle réduit considérablement la TVA.

Des références clients vérifiables

Un bon poseur de parquet n’a rien à cacher, il est fier de son travail et s’en porte garant. Il se doit donc d’être en mesure de fournir des références clients vérifiables pour prouver sa crédibilité. De cette manière, vous pouvez prendre contact avec les anciens clients pour recueillir leurs avis sur le professionnel que vous envisagez d’engager.

A découvrir également : Transformer votre intérieur avec une lampe palmier : tendances et conseils

Cette étape permettra aussi de savoir si le poseur a déjà travaillé sur un projet similaire au vôtre ou dans une condition spécifique, comme une rénovation ou la création d’une nouvelle pièce. Toutefois, ne vous arrêtez pas aux simples témoignages des anciens clients, faites aussi appel à votre propre jugement en examinant quelques réalisations du poseur sélectionné.

Lorsque vous visitez les chantiers précédents du poseur retenu pour avoir un aperçu concret de ses projets antérieurs, essayez de voir comment sont posées les lames. Pour cela, vérifiez leur alignement ainsi que la qualité des jonctions entre chaque lame et la finition globale (les plinthes, par exemple). Cela peut donner une idée plus précise du résultat final attendu.

N’hésitez pas non plus à consulter les pages web dédiées aux opinions et notes sur Internet, telles que Google My Business ou encore Facebook, qui peuvent offrir des informations supplémentaires provenant directement d’autres consommateurs qui ont déjà engagé ce prestataire.

Une assurance responsabilité civile professionnelle

Pour finir, il est impératif que le poseur de parquet soit titulaire d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette assurance permet non seulement de couvrir les dommages matériels et immatériels engendrés pendant la réalisation des travaux, mais aussi ceux qui pourraient survenir après son achèvement. En cas de défaut dans l’exécution ou d’un problème ultérieur lié à la pose du parquet, vous êtes certain que le prestataire sera en mesure de couvrir les frais financiers liés aux réparations nécessaires.

Il ne faut pas négliger cette formalité ! Demandez confirmation auprès du professionnel avant toute signature de contrat et n’hésitez pas à vérifier l’authenticité des documents fournis pour éviter tout risque d’arnaque. Effectivement, nombreux sont les artisans peu scrupuleux qui peuvent se montrer incapables — ou tout simplement réticents — à fournir une telle garantie.

Bien choisir son poseur de parquet revêt une importance capitale dans la réussite globale des travaux envisagés. Il est donc crucial de prendre en compte chaque critère évoqué précédemment pour limiter autant que possible les mauvaises surprises et s’appuyer sur un travail final respectueux des normes ainsi qu’à votre convenance.

Des certifications et labels de qualité

Pensez à bien vérifier que le poseur de parquet dispose des certifications et labels nécessaires pour garantir la qualité du travail fourni. Les certifications sont des titres décernés aux professionnels qui ont suivi une formation spécifique dans leur domaine d’expertise et qui respectent les normes en vigueur. Un label, quant à lui, témoigne qu’un organisme indépendant a contrôlé les produits et services proposés par l’artisan pour attester de leur qualité.

Lorsque vous choisissez un professionnel disposant d’une certification ou d’un label, vous avez l’assurance que ce dernier maîtrise parfaitement son métier et s’est engagé à offrir un service irréprochable. Cela peut aussi être un gage de confiance supplémentaire si vous cherchez un artisan reconnu dans sa profession.

Pour choisir votre prestataire, renseignez-vous auprès des organismes compétents afin de connaître toutes les certifications requises pour exercer ce métier. Vous pouvez aussi consulter sur internet la liste officielle des artisans labellisés présents près de chez vous.

Certains labels peuvent être plus adaptés selon vos besoins personnels : ils attestent alors non seulement du savoir-faire mais aussi du caractère éco-responsable ou socialement responsable du prestataire sélectionné.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’autres clients ayant déjà fait appel au même artisan avant tout engagement définitif ; ces derniers seront souvent ravis de partager avec vous leurs expériences personnelles ainsi que leur ressenti quant à la qualité du service assuré.

Des compétences en matière de choix de matériaux et de techniques de pose

Lorsque vous faites une demande de prestation auprès d’un poseur de parquet, n’hésitez pas à échanger avec lui sur les différents matériaux proposés. Un professionnel compétent saura vous guider dans votre choix en fonction de nombreux critères tels que la résistance du bois, son aspect esthétique ou encore sa capacité à absorber l’humidité.

Le choix du matériau dépendra aussi de l’utilisation prévue pour la pièce concernée : un parquet massif conviendra mieux pour une chambre et un salon, tandis qu’un stratifié sera plus adapté aux zones où le passage est fréquent comme les couloirs.

Un poseur de parquet compétent doit aussi maîtriser les différentes techniques possibles pour poser le revêtement au sol. Il peut ainsi réaliser une pose flottante qui consiste à installer des lames directement sur le support sans collage ou fixation permanente ; cette technique permet notamment d’atténuer les bruits liés à la marche. Une autre technique couramment utilisée par les professionnels consiste en une pose collée qui permet d’éviter tout risque de glissement et offre ainsi une stabilité accrue.

Les compétences techniques acquises sont donc primordiales chez un bon artisan afin qu’il puisse assurer un résultat final impeccable. C’est pourquoi il faut, avec le prestataire sélectionné, aborder toutes ces questions cruciales pour garantir que celui-ci dispose bien des connaissances nécessaires indispensables au bon déroulement des travaux. Pensez toujours à faire établir plusieurs devis avant toute décision finale afin d’être sûr(e) de contacter un professionnel proposant des tarifs adaptés à votre budget.

Articles similaires

Lire aussi x