Catégories

Conseils pour installer une caméra de surveillance dans la maison

Conseils pour installer une caméra de surveillance dans la maison

Installer une caméra de surveillance dans votre maison peut être un excellent moyen de vous protéger en cas d’intrusion. Ce dispositif intimidant peut aussi dissuader les cambrioleurs. Néanmoins, ce n’est pas un appareil ordinaire que l’on peut installer comme on le souhaite. Il faut respecter certaines règles d’utilisation. Voici nos conseils avant d’installer une caméra de surveillance.

Les règlements relatifs à l’installation d’une caméra de surveillance

L’installation de caméra surveillance pour particulier est soumise à certaines conditions. Si vous souhaitez l’installer devant la maison pour surveiller l’extérieur, il faut faire en sorte qu’elle ne puisse capter la voie publique ou une autre propriété (celle du voisin d’à côté ou d’en face). Dans le cas où l’emplacement de la maison ne vous permet pas d’éviter la voie publique, il est recommandé de demander renseignement auprès de la préfecture.

A voir aussi : Comment poser une charnière invisible de meuble ?

Néanmoins, il existe une solution comme l’application de forme noire afin de bloquer la visibilité sur un angle précis. Selon le type de caméra, c’est possible pendant l’enregistrement ou avec la vidéo enregistrée. Il existe des appareils dotés d’un système comme celui des sonnettes connectées qui proposent cette option. Une large choix de caméras s’offre à vous avec la vidéosurveillance avec ubitech.fr.

Par ailleurs, si vous installez une caméra à l’intérieur de votre demeure, il est impératif de prévenir la présence de ce dispositif. C’est valable pour toutes personnes qui entrent chez vous (invité, femme de ménage, garde d’enfant, etc.). Une mention affichée à l’entrée suffit pour remplir cette condition.

A lire aussi : Comment nettoyer une baie vitrée inaccessible ?

Les différents types de caméra de surveillance disponibles

Pour une première installation, on ne connaît pas forcément les différents modèles proposés. Voici un point sur les types de caméras de surveillance que vous pouvez choisir.

Les modèles de caméra de surveillance

  • La caméra espion : mini caméra discrète que l’on pose souvent dans un bureau à surveiller. Mais peut être installé dans toutes les pièces.
  • La caméra d’intérieur : c’est le dispositif conçu pour surveiller n’importe quelle pièce de la maison.
  • La caméra d’extérieur : pour surveiller l’entrée de la propriété, elle résiste aux intempéries et est étanche.
  • La caméra factice : si vous souhaitez juste dissuader les cambrioleurs ou les personnes mal intentionnées qui peuvent s’inviter chez vous.

Les options

À part la caméra factice, ces modèles de caméra de surveillance peuvent être analogiques (IP), filaire ou connectée. Une caméra IP est liée avec une centrale de surveillance qui  permet l’enregistrement. Elle peut être avec ou sans fil. La caméra connectée, quant à elle, permet de visualiser les enregistrements via un support comme un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Il faut simplement se connecter au réseau Wifi. Sinon, la caméra de sécurité filaire est connectée avec des câbles pour transmettre les images sur un écran et permet un visionnage local.

Comment choisir sa caméra de surveillance ?

Lorsque vous choisissez votre caméra de surveillance, quelque soit son utilisation, il est important de noter les critères suivants :

  • La qualité d’image : minimum le standard de 640 x 480 pixels, avec un bon éclairage.
  • L’angle et la portée : l’objectif de la caméra défini l’angle et la portée de la vision qu’il peut couvrir. Il faut alors choisir en fonction de la pièce ou de la propriété.
  • La vision de nuit : c’est une option à considérer si vous souhaitez une surveillance nocturne.
  • Les fonctionnalités de la caméra : en plus de la lumière infrarouge permettant la vision nocturne, une caméra de surveillance peut aussi avoir d’autres fonctionnalités comme le détecteur de mouvement, le contrôle d’éclairage à distance, le déclenchement d’alerte, etc.
  • Le stockage des images : en fonction de vos besoins, les images peuvent être enregistrées dans un stockage externe ou sur le Cloud. Certains modèles proposent aussi un stockage par abonnement payant.
  • La taille du dispositif : selon les besoins, vous avez le choix entre une vidéosurveillance discrète ou remarquable pour créer l’effet dissuasif.

Mais tous ses critères dépendent de votre budget.

L’emplacement de la caméra de surveillance

L’emplacement de votre caméra de surveillance détermine la vue que vous pouvez contrôler avec le dispositif. L’emplacement en hauteur est recommandé pour une vue dégagée de chaque espace à surveiller. Ce qui offre également une vision nette sur la zone ciblée. Mais il est nécessaire de définir l’endroit qui vous offre un meilleur angle de vue.

Sinon, si vous souhaitez qu’un intrus ne s’aperçoive pas de l’existence de la caméra de surveillance, il faut préférer un emplacement discret. Dans ce cas, il convient de choisir une mini caméra à placer sur une étagère, une bibliothèque ou autre.

Dans tous les cas, pensez à définir une bonne position de la vidéosurveillance pour que les séquences soient exploitables. Sans quoi, il y a des risques de dégradation des images.

Configuration de l’appareil

Une fois que vous installez ce système de sécurité, il faut le configurer selon le modèle. Par exemple, il faut relier la caméra par l’alarme. Sinon, il suffit de la relier au réseau local. Pour une caméra IP, il faut demander au prestataire qui s’occupe de l’installation de la mettre en relation avec votre box internet.

Sachez que l’installation d’une caméra de surveillance peut réduire votre cotisation d’assurance habitation. En effet, son est pris en compte par la plupart des compagnies d’assurance. Pour eux, c’est un dispositif qui réduit considérablement les effractions et cambriolages.

Articles similaires

Lire aussi x