Catégories

Le parpaing a bancher : comment le choisir et le poser

Le parpaing a bancher : comment le choisir et le poser

Construire un mur fait appel à un certain nombre d’exigences. En plus de la de la méthode et de la technicité dont il faut disposer, il faut également avoir en sa possession des matériaux adéquats. C’est le cas du parpaing par exemple. Cet élément est non seulement un constituant phare mais aussi une sorte de pierre d’angle pour l’élévation d’un mur de qualité. Un parpaing, c’et quoi ? Comment la poser ? Quels en sont les critères de choix ? Les réponses dans cet article.

Le parpaing à bancher : c’est quoi concrètement ?

Le parpaing à bancher encore appelé bloc béton est l’un des matériaux de construction les plus utilisés. C’est un matériau de grande réputation ; en disent long les différentes appellations dont il bénéficie. En effet, le parpaing à bancher est encore appelé moellon, aggloméré ou tout simplement agglo. Il s’agit en réalité d’un bloc creux souvent utilisé pour la construction des murs ou des parois de piscine.

A lire en complément : Vasque et éviers en pierre sur-mesure pour la salle de bain : les avantages

Par ailleurs, le parpaing fonctionne comme une pierre d’angle susceptible d’être l’élément de construction le plus incontournable. Il intervient dans le cadre de l’érection d’un mur de bâtiments professionnels et des immeubles collectifs à usage d’habitation. On l’utilise également dans le cadre de la construction des maisons industrielles ou des murs d’enceinte pour la clôture d’une propriété privée. Tout ceci témoigne donc de l’utilité on ne peut plus primordial de ce matériau dans la construction de plusieurs murs

Parpaing à bancher : quels sont ses avantages ?

La prédilection à l’usage des parpaings à bancher qui s’observe ne relève en aucun cas du hasard. Cette situation est due à ses nombreuses qualités et à ses grands avantages sur la résistance des murs pour lesquels il a été utilisé. En effet, en plus de sa solidité, le parpaing est un matériau très facile à poser. Il est par ailleurs capable de résister à tout type d’intempéries. Qu’il s’agisse donc des tempêtes de vent, d’un grand feu ou d’un mouvement sismique, le parpaing à bancher sait rester inébranlable et solide comme un roc.

A lire aussi : Quels sont les avantages d'utiliser l'outil Shower & Co ?

Aussi est-il un matériau accessible et disponible à des coûts assez étudiés pour vous permettre de vous en procurer. Il est donc hors de question que vous vous priviez de ce plaisir de faire usage du parpaing à bancher. Notons que lorsqu’un mur est monté avec du parpaing à bancher ou du parpaing traditionnel, il monte vite. Cela est plus évident lorsque vous disposez de la compétence requise pour la construction d’une maison ou un local destiné à un usage professionnel. Il faut donc tenir compte de ses différents aspects pour faire votre choix de parpaing à bancher.

Comment choisir votre parpaing à bancher ?

Pour un choix plus optimal, il vous faudra aussi tenir compte du type de parpaing et de l’usage qu’il faut faire de chacun. En effet, nous distinguons deux grands blocs de béton dans le dispositif des parpaings à bancher.

Le bloc de béton courant

Il s’agit principalement du bloc utilisé pour l’érection de la partie courante d’un mur. Il est constitué de trois différents blocs à savoir le béton plein, celui perforé et le béton creux. Chacun de ces parpaings est imbu d’une caractéristique bien spécifique. En effet, le parpaing creux est constitué d’alvéoles qui permettent la réduction de son poids et la qualité de son béton. Ce bloc est plus facile à découper et est surtout reconnu pour sa capacité à maintenir la chaleur. Les blocs pleins et perforés quant à eux sont d’une densité exceptionnelle. En plus d’être lourds, ils sont privilégiés lorsqu’il s’agit de construire des murs résistants.

Les blocs accessoires

Ce sont des blocs qui sont utilisés lorsqu’il s’agit de faciliter la mise en œuvre de certaines techniques dans le cadre de la réalisation d’une bâtisse. On y distingue les blocs d’angles, le bloc de poteau, le bloc en U. On y distingue aussi le bloc de jambage et celui de planelle.

Comment faire la pose d’un parpaing à bancher ?

La pose du parpaing à bancher se fait suivant une procédure bien déterminée. Commencez d’abord par faire une fondation. Disposez ensuite une couche de mortier pour faire une fixation des tous premiers blocs à bancher. Il est par ailleurs important que le mur banché soit ferraillé. Vous pouvez par exemple opter pour les fers tores. Vous avez ensuite besoin de :

  • Faire le calcul de béton qu’il faut introduire dans le bloc ;
  • Couler le béton dans les différents blocs et de les vibrer ;
  • Respecter le temps de séchage qui peut aller jusqu’à quatre semaines en moyenne.

Articles similaires

Lire aussi x