Catégories

Quelle couleur ne prend pas de s au pluriel ?

Quelle couleur ne prend pas de s au pluriel ?

L’astuce du ChampionPlural de colorPlural adjectifs d’adjectifs de couleur Comment écrire des adjectifs de couleur au pluriel ?

La règle

A lire également : Comment se former pour apprendre la décoration d'intérieur

Les adjectifs de couleur concordent avec le nom auquel ils se rapportent : poussins jaunes, e, s, maillots rouges, s, s, s. Cependant, quand il s’agit de noms utilisés comme adjectifs, ils ne sont pas d’accord : cheveux de platine, sans s parce que le platine se réfère d’abord à un métal, feuilles de crème, sans s puisque le nom crème a prêté son nom à la couleur Crème, gâteaux bruns, m, a, deux r, o, n. Et la même chose pour l’orange, le nom de la couleur venant du nom du fruit.

Exceptions

A lire également : Astuces pour une décoration scandinave réussie au salon

Ces deux principes ont quelques exceptions. Tout d’abord, certains noms utilisés comme adjectifs varient toujours. Les six noms suivants sont traditionnellement énumérés : faon, incarné, violet, violet, rose et écarlate. Donc nous écrivons joues roses, e, s, fleurs violettes, e, s, s. Je dis « traditionnellement » parce que l’on peut se demander pourquoi faon et incarné sont partie de cette liste. En effet, selon toute vraisemblance, ces mots sont à l’origine des adjectifs de couleur. Ils seraient donc variables en étant simplement des adjectifs de couleur. Je fermerai le support.

De plus, lorsque les adjectifs sont composés, ils ne sont plus d’accord. Il y a trois cas.

Premier cas d’adjectif composé : ajouter une nuance à une couleur principale. Nous écrivons robes bleu ciel, b, l, e, u, espace, c, i, e, l, sans marque plurielle. Idem pour le vert clair, le rouge foncé, le rouge saphir, etc.

Deuxième cas d’adjectif composé : mélange des couleurs. Nous écrivons les yeux bleu-vert, toujours sans marque plurielle, b, l, e, u, et v, e, r, t, mais cette fois avec un trait d’union entre le bleu et le vert. Ce trait d’union n’apparaît qu’entre deux adjectifs de couleur, où la couleur désignée est donc un mélange des deux, ou les deux couleurs sont reconnues.

Troisième et dernier cas de l’adjectif composé : coexistence de deux couleurs marquées par la conjonction et, par exemple, pour décrire un objet rayé. Nous puis écrire foulards bleu et rouge, toujours sans marque plurielle : bleu sans s, rouge sans s. Attention ! Les écharpes bleues et rouges avec un s au bleu et un s au rouge signifieraient qu’il y a des foulards bleus et des écharpes rouges et donc ils sont tous unicolores.

L’astuce

Je vous donne un moyen mnémonique de conserver les six exceptions fawn, incarné, mauve, etc. Rappelez-vous la petite phrase « ready end », comme dans « être prêt », écrit en 6 lettres « fimpre », f, i, m, p, r, e, qui sont simplement les initiales desixexceptions.

Articles similaires

Lire aussi x