Catégories

Ce qu’il faut savoir sur la fabrication des films d’aluminium

Ce qu’il faut savoir sur la fabrication des films d’aluminium

L’usage des films d’aluminium se fait ressentir dans plusieurs domaines au quotidien. En effet, à la cuisine, dans l’industrie, et même dans le secteur de la santé, cet accessoire est d’une grande praticité. Il devient de ce fait important de savoir précisément ce qu’on peut faire avec ces accessoires. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les feuilles d’aluminium.

La fabrication de l’aluminium

Les films d’aluminium sont produits principalement à base d’aluminium. Cependant il n’existe pas d’aluminium naturel. L’aluminium est donc un métal entièrement produit à la suite d’un procédé chimique complexe. Et même si les choses ont bien évolué depuis 1889, l’obtention de l’aluminium est tout autant complexe que celle de l’or ou l’argent.

A lire également : Comment lutter contre les fourmis dans la maison ?

Ainsi, l’aluminium est extrait de la bauxite par le procédé Bayer puis séparé de la soude. À la suite de ce procédé, on n’obtient pas tout de suite de l’aluminium tel qu’on le connaît. Mais plutôt de l’alumine hydratée qu’on calcine à 1300 °C pour obtenir une poudre blanche comme la farine.

C’est cette poudre qui est transformée par électrolyse pour donner enfin l’aluminium sous toutes les formes qu’on lui connait (plaques, lingots, etc.). Ce n’est qu’à partir de ce moment qu’intervient le fabricant film d’aluminium.

A voir aussi : Motocross et autre activité en moto

Les alliages du papier film

Il n’existe pas de papier aluminium composé à 100 % d’aluminium. Les films se décrivent en différents alliages d’aluminium avec d’autres matériaux dont le chrome, le zinc, la silice, le manganèse, le fer, le cuivre, etc.

Ainsi, selon que les films sont destinés à l’usage en cuisine, en pharmacie ou dans les cosmétiques, on détermine l’alliage qu’il faut. L’un des indices les plus efficaces pour identifier l’alliage est le prix. En effet, certains alliages sont plus disponibles sur le marché que d’autres et moins fournis en aluminium que d’autres.

rouleaux d'aluminium

Ainsi, en Allemagne, les alliages sont spécifiés avec l’ancienne notation DIN : AlMg3 pour l’EN-AW 5753, par exemple. Dans certains pays par contre la notation EN-AW est indiquée comme suit : l’EN-AW 8079 ; avec environ 99,5 % d’aluminium.

Les films composites d’aluminium

La fabrication des films aluminium suit un long processus qui défit plus tard leur état. Ainsi, selon que le matériau soit chauffé dans un four durant plusieurs heures après l’opération des laminages ou selon que les rouleaux soient lavés dans un bain de substances chimiques, les films deviennent souples ou rigides.

On appelle films composites ou stratifiés les films multicouches fabriqués avec des matériaux dans lesquels des couches uniques sont délicatement collées les unes aux autres. Un stratifié composé de trois couches de films s’appelle Triplex alors que celui composé de deux couches s’appelle duplex. L’opération de collage employée pendant la production est appelée dans le jargon de fabricants ; écacher ou laminer.

À l’achat, les dimensions des films d’aluminium sont indiquées sur l’emballage ou le rouleau. Tandis que la largeur est généralement indiquée en centimètres, l’épaisseur par contre est habituellement exprimée en micromètres. Ainsi, c’est à l’acheteur qu’il revient d’identifier son besoin et les comparer à la composition et aux dimensions de son rouleau de film d’aluminium avant de l’acheter.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons